Les conditions climatiques actuelles sont propices à la prolifération de cyanobactéries dans les lacs. Le Service de l’environnement met régulièrement à jour la liste des lieux où des cyanobactéries ont été détectées.